Pharmacie Dela Place
Sans ordonnance pharmacie en ligne
Numéro français:
Téléphone international:
Votre panier
€ 0.00

Que se passe-t-il au moment pré-éjaculatoire : liquide pré-séminal homme

Petit retour rapide sur ce qu'est l’éjaculation 

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de nous intéresser précisément à tous les mécanismes qui entrent en branle au moment pré-éjaculatoire, revenons rapidement sur quelques généralités vis à vis de l’éjaculation. Au cours de l’éjaculation, qui vient parachever l’acte et l’excitation, l’homme va émettre une quantité de sperme variable de 1,5 à 5 millilitres ; on appelle ce liquide l’éjaculat et sa quantité ou son volume est généralement fonction de la fréquence des rapports. L’éjaculat marque un pH alcalin, il se compose de divers éléments : des protéines, du sucre (essentiellement de la fructose), toutes sortes de sécrétions prostatiques riches en oligo-éléments, en zinc et en citrate et bien sûr des spermatozoïdes issus des testicules. 

Mais avant d'en arriver à ce stade, des tas de processus s’enclenchent au sein de l’organisme et c'est ce qui sera analysé et clarifié dans ce contenu.

Quelle est la différence entre le liquide séminal et pré-séminal chez un homme?

Pour faire simple et le dire en très peu de mots, le liquide pré-séminal est émis dès l’entame de l’excitation sexuelle, alors qu’à l’inverse, le liquide séminal l’est au moment de l’éjaculation. Bien avant l’éjaculation donc, le corps commence à préparer le terrain pour l’assaut final qui aura lieu lorsque le sperme sera éjecté à l’intérieur du vagin de la partenaire. On a souvent tendance à mélanger un peu tous les concepts sans trop savoir qui est quoi et quoi est quand, mais sachez qu’à partir du moment où le pénis de l’homme se rigidifie (c’est l’érection), le corps va sécréter ce que l’on appelle poétiquement la « Rosée du plaisir ».

Article Associé: Acheter du Viagra générique (Sildénafil) 50, 100mg sans ordonnance en ligne

Le liquide séminal est donc bien plus épais et accompagnera les spermatozoïdes tout du long de leur périple, de leur odyssée pour la fécondation.

La composition et la nature du liquide pré-éjaculatoire de l'homme

Le liquide pré-éjaculatoire est fabriqué par les glandes de Mery-Cowper (situées de part et d’autre de l’urètre), qui sont sollicitées dès lors que l’homme se masturbe ou est soumis à des stimulations de type songe érotique, pornographie ou préliminaires. Il est visqueux et translucide et a un rôle de lubrifiant naturel dans la perspective de faciliter la pénétration et les mouvements du prépuce ; il fait aussi office de protection, puisqu’il va aider à nettoyer l’urètre des résidus d’urine et de s’ériger en barrière naturelle à l’acidité du vagin.

Il est bon de savoir que certains homme n’en sécrètent absolument pas et que la sécrétion ne se contrôle pas. Il faut aussi savoir qu’il peut provoquer la grossesse, car même si à priori, il ne véhicule pas de spermatozoïdes, si vous interrompez le coït avant la jouissance, il se peut qu’il y ait de petites quantités résiduelles à cause d’une éjaculation en amont du rapport considéré. Dans ce cas précis le liquide pré-séminal peut servir de vecteur et entraîner une fécondation non désirée. Les MST sont également transmissible par son intermédiaire et en cas de séropositivité, il peut amener la contamination de la partenaire, même sans éjaculation donc, la plus grande prudence et les plus grandes précautions doivent donc être prises dans ce cas de figure.

Composition, rôle et nature du liquide séminal

Il est produit par les vésicules séminales et la prostate et c’est la composante majeure de ce que l’on désigne par le terme de « Sperme ». Après avoir abordé sa composition plus haut, nul besoin de revenir dessus.

Le liquide séminal sert principalement à transporter, à diffuser les spermatozoïdes jusqu’à ce qu’ils fécondent hypothétiquement une ovule, en fin de cheminement. Il a aussi un rôle de protection vis à vis de l’acidité du milieu vaginal et en cas d’absence, cela peut tout simplement entraîner l’infertilité des gamètes mâles.

Si l’acte sexuel ne se destine pas à la conception, alors il faut avoir recours à l’utilisation de préservatifs ou bien à la méthode dite du retrait, qui est très répandue. Au demeurant, il faut savoir être lucide, cette technique de l’interruption est loin d’être 100 % fiable ou efficace, notamment pour les raisons que avons évoquées plus tôt.

Pour terminer, notez que lorsque le liquide séminal ne possède pas les qualités intrinsèques nécessaires ou attendues, alors les gamètes mâles ne pourront pas atteindre les femelles et les chances de tomber enceinte tomberont alors littéralement à zéro.

Mon compte