Pharmacie Dela Place
Sans ordonnance pharmacie en ligne
Numéro français:
Téléphone international:
Votre panier
€ 0.00

Impuissance masculine: causes et solutions de la panne sexuelle chez l'homme

Qu’est-ce que l’impuissance masculine, la panne sexuelle chez l'homme 

Lorsque l’on parle d’impuissance masculine, on parle aussi de dysfonction érectile voire encore d’Asthénie sexuelle, et cela consiste en quelques mots à une incapacité partielle ou totale à obtenir une érection. Cette inaptitude à obtenir ou à conserver suffisamment longtemps une érection digne de ce nom va empêcher le rapport sexuel ou tout du moins va en interdire une pratique satisfaisante, ainsi que le plaisir. 

Les statistiques sont assez claires sur le sujet, en France, environ de 5 à 6 % des hommes de 40 ans en souffrent, et cela va en augmentant, puisque cela concerne ensuite plus de 15 % des hommes dans la fourchette de 65 à 70 ans et environ 40 % des octogénaires. 

Au final ce que l’on peut dire de l’impuissance c’est qu’en plus de priver celui qui en souffre (et sa partenaire) d’une vie sexuelle épanouie, elle impacte très fortement la qualité de vie du couple et de chacun des conjoints, il ne faut donc pas prendre cela à la légère et considérer que c’est une futilité que de vouloir à tout prix régler le problème.

Pourquoi un homme devient impuissant, cause de l'impuissance chez l'homme

La plupart du temps, l’impuissance masculine est la conséquence d’une circulation sanguine déficiente, voire à une maladie ou à un trouble cardio-vasculaire (qui toucherait donc les artères qui irriguent le pénis). L’érection est donc un phénomène neuro-vasculaire qui requiert une dilatation des vaisseaux sanguins de la verge, une occlusion des veines, un relâchement des tissus musculaires dits « lisses », et bien entendu, un flux sanguin qui devient plus important à l’intérieur des corps caverneux.

Si ces derniers ne sont pas irrigués à profusion, alors leur tissu, qui est très spongieux et élastique ne se gorgera pas de suffisamment de sang et l’érection qui en résultera ne sera pas formidable, voire carrément molle. D’un point de vue statistique, les études démontrent que plus de 4 cas d’impuissance sur 5 sont imputable à ce problème précisément, que l’on qualifie d’une manière générique de dysfonction érectile organique.

Au demeurant, l’impuissance masculine peut aussi être causée par d’autres soucis, tels que le dérèglement endocrinien par exemple, (l’hypogonadisme ou l’hyperprolactinémie), ou bien le diabète, ou encore quelques maladies d’ordre neurologiques (qui toucherait les nerfs dits érectiles) ou en cas de tétraplégie ou de paraplégie (moelle épinière coupée). Enfin, on peut aussi citer l’hyperplasie de la prostate.

Les autres cas d’impuissance sont d’origine psychogène, et sont en lien direct avec l’anxiété de la performance, un hypothétique état dépressif, la culpabilité, la peur de l’autre et du sexe, ou encore des problèmes d’ordre relationnel.

Un homme impuissant peut-il vraiment avoir du plaisir ?

Parce que l’homme impuissant n’est pas à même de pouvoir pénétrer sa partenaire sur une période étendue, il lui serait impossible de retirer du plaisir d’une relation sexuelle avec sa partenaire… Voilà une idée reçue qu’il va falloir apprendre à tempérer tant elle manque de nuance.

Déjà, notez que l’impuissance masculin n’est pas quelque chose de définitif, il est possible d’enrayer de processus et de régler le problème. Ensuite, il faut savoir que l’impuissance masculine doit être tout simplement découplée de la capacité à ressentir du plaisir et même à jouir. Pourquoi ? Et bien parce qu'il faut perdre cette idée préconçue selon laquelle l’orgasme découle obligatoirement d’une verge dur comme du bois et d’une éjaculation en fin de rapport !

Après tout, toutes les femmes ont-elles nécessairement besoin d’être pénétrées pour jouir ? Non…il faut nuancer, et bien il en est de même pour les hommes.

Ne coupez donc pas les relations intimes avec votre conjoint et commencez par en parler, par communiquer, c’est le premier pas effectué vers une possible sortie de « crise » ; si vous voulez surmonter l’asthénie sexuelle, il va falloir être capable de placer des mots dessus et de communiquer sans faux semblants.

Les solutions à l’impuissance et/ou à la panne sexuelle de l'homme

A partir du moment où vous allez parvenir à mettre le doigts sur la cause originelle ou sous-jacente de votre impuissance, ou de la panne, vous allez aussi vous doter des moyens de luttes psychologiques pour faire face. Avant d’envisager un traitement médical, car il en existe tout une batterie, voyons ce que vous pouvez envisager de prime abord :

  • le tabac produit les mêmes effets que l’alcool, alors pensez à réduire le nombre de cigarettes…
  • si vous ne faites jamais de sport, mettez-vous à faire quelques exercices ; ne cherchez pas la haute performance, ni à vous transformer en possible médaillable olympique, mais mettez sur pied un programme qui va vous faire tirer sur les muscles et travailler tout le système cardio-vasculaire… En une semaine, les résultats sont là !
  • tâchez de surveiller votre nourriture, une alimentation mal équilibrée, trop grasse, trop sucrée, trop tout court, ne peut qu’avoir un impact négatif...

Enfin il y a les solutions médicamenteuses, avec 3 ténors du marché que sont le Viagra (sildénafil), le Levitra (vardénafil) et le Cialis (tadalafil) ; les deux premiers ont une durée d’efficacité s’étalant de 4 à 5 heures, tandis que le 3ème fonctionne sur 24 heures. Par ailleurs, ce ne sont pas les seuls, si bien qu’il est vivement conseillé de se retourner vers votre médecin traitant afin d’opter pour le produit qu’il vous faut.

Mon compte