Pharmacie Dela Place
Sans ordonnance pharmacie en ligne
Numéro français:
Téléphone international:
Votre panier
€ 0.00

Agrandissement de votre pénis : est-ce un Mythe ou une Réalité ?

Comment se faire grossir le zizi, méthode et solution 

La taille et le calibre ou le diamètre du pénis est un sujet qui intéresse ou préoccupe tout particulièrement les hommes, voire qui les inquiète. En surfant sur le net, vous ne pouvez pas ne pas avoir déjà croisé au moins une fois une publicité vantant les mérites de telle ou telle méthode, de tel ou tel produit, mais qu’en est-il vraiment de la réalité ? Comment se faire grossir le zizi ? 

La taille moyenne du pénis est de 11 à 15 centimètres en longueur, pour un diamètre oscillant entre 3 et 4 centimètres ; les standards des acteurs pornos ne sont donc pas à prendre en référence, sans quoi effectivement, vous allez développer des complexes aussi énorme que mal à propos. Les cas de micro-pénis (moins de 8 centimètres en érection) ne concernent qu’environ 25 individus sur 1000.

Sachez tout d’abord qu’il n’existe aucune recette miracle. De la masturbation à l’ortie, aux innombrables onguents, en passant par la chirurgie, les pompes ou encore les injections, toutes sortes de solutions ont le mérite d’exister, quant à leur efficacité, cela est une toute autre affaire.

Pour faire simple, il n’y a que la chirurgie qui permet d’obtenir des résultats ne souffrant pas la contestation. Il faut cependant souligner que les techniques sont souvent controversées et que les résultats, si l’on se fie aux études, demeurent malheureusement très aléatoires et incertains.

Chirurgie pénis : la pénoplastie avant après

S’agissant d’opération pour agrandir ou élargir le sexe de l’homme, on entend souvent parler de pénoplastie, voyons de quoi il retourne et tâchons d’en évaluer l’efficacité réelle. La pénoplastie avant après...

Parlons d’abord de la possibilité d’élargir son pénis, et qui consiste en une sorte de « remplissage » du fourreau de la verge, à savoir le manchon qui garnie les corps caverneux. Pour ce faire, on utilise de la graisse tirée d’une autre partie du corps du patient (graisse auto-logue), que l’on va injecter comme expliqué plus tôt. Il existe un risque vasculaire pour le gland et il faut observer une période d’abstinence de plusieurs semaines.

Mais la pénoplastie permet aussi d’allonger son pénis, en sectionnant le ligament suspenseur de la verge pour libérer les attaches pubis-pénis, le gain est de l’ordre de 2 à 3 centimètres. Le souci est que l’érection ne sera plus à 45 ° mais plate au mieux, et le sexe aura tendance à « tomber » plus bas au repos.

Les risques d’agrandissement du pénis

Vouloir se doter d’un pénis plus large ou plus long n’est pas anodin, il ne s’agit pas de prendre la chose à la légère. En France, le corps médical est clair à ce propos, il est plutôt défavorable à ce type d’opérations chirurgicales dites « de confort ». Les résultats observés sont souvent mitigés et certaines opérations comme l’injection de graisse ou l’adjonction de tissu ne sont pas définitives, il faut le savoir.

Par ailleurs, si l’on se base sur les témoignages et les quelques études à disposition, il apparaît que le risque est à calculer très sérieusement, car il a été observé des tas d’effets secondaires indésirables pouvant être très graves : perte de sensibilité, saignements, infections, cicatrices apparentes, pénis qui pend, apparition de nodules et douleurs pouvant persister. Ne lancer rien sans en parler longuement avec votre médecin traitant, il aura des arguments à vous donner et des points cruciaux à soulever pour clarifier la situation.

Moyens naturels pour agrandir, faire grossir son pénis

Sachez pour commencer que la multiplication des joutes et / ou des partenaires sexuels n’est pas un facteur impactant pour l'agrandissement de la verge. Ensuite, il faut s'accorder sur le fait qu’avant de vouloir agrandir votre pénis, pourquoi ne pas commencer, déjà, par ne pas le rapetisser ?

Le pénis étant un muscle, il faut donc le solliciter régulièrement et cela va l’habituer à recevoir un plus grand afflux de sang, car c’est cela qui entraîne l’érection. Il faut surtout contrôler l’éjaculation lors de l’exercice de massage que vous devrez répéter de manière régulière et qui ne devra pas se prolonger au-delà qu quart d’heure. Pensez aussi à utiliser un lubrifiant, cela limitera les possibles irritations ; à terme, cela vous conférera un sexe plus musclé, plus dur, pour un plaisir plus intense au cours de l’acte sexuel. De là à considérer que le pénis va croître il y a un pas difficile à franchir.

Les sexologues conseillent souvent de faire attention à son poids ; ne serait-ce que visuellement, un ventre un peu flasque (trop de graisse abdominale) ou qui pend au-dessus du sexe va donner l’impression d’un pénis plus petit ; cela peut paraître presque bête de le souligner, néanmoins, c’est indubitable (et le choix de cet adjectif est pertinent semble-t-il).

Pour finir, il faut savoir qu’une carence en testostérone sur le long terme peut effectivement amener la talle du pénis à croître, mais avant cela les signes précurseurs tels que la diminution du désir, le ramollissement de l’érection notamment, devraient vous mettre sur la voie et vous permettre d’anticiper en consultant.

Mon compte